Temps de lecture : 4 minutes

Hello les fans de tennis (cet article s’adresse à tous les pratiquants et surtout aux non licenciés!) Et oui, vous allez enfin pouvoir jouer au tennis sans être inscrits en club ! On peut dire merci aux Déchainés qui facilitent la pratique du tennis. Je les ai découvert par hasard sur les réseaux sociaux et j’ai tout de suite adoré leur idée : réserver un terrain de tennis en ligne, sans être inscrit nul part, pour jouer dans un club près de chez soi. Alors oui, on connaissait déjà le site Paris Tennis pour jouer sur les courts de la Mairie de Paris ou encore « Ma Réservation Tennis » de la FFT. Mais cette fois on peut jouer sans licence et dans des clubs privés!

 

Comment ça marche?

Il suffit de choisir le club dans lequel vous voulez jouer (parmi leurs 30 clubs partenaires, à Paris, Lyon et Rouen. Note : il y a 6 mois c’était uniquement en région parisienne!), de choisir un terrain (couvert/pas couvert, la surface), le créneau (12 000 créneaux dispos par mois), vous payez en ligne et c’est tout! Pas d’engagement donc!

Cool, mais ça coute combien?

Comptez en moyenne  14€ de l’heure selon le club et le terrain choisi. Evidemment un terrain couvert en heure de pointe coûtera plus cher qu’un terrain extérieur un samedi soir…

Tous les créneaux des clubs partenaires sont disponibles en ligne

Les plus :

  • Site web très ergonomique, beau design, on sent que la nouvelle génération utilise les bons outils digitaux pour rendre le tennis plus accessible.
  • On peut choisir, en option payante, de louer une raquette, d’acheter des balles et même d’analyser notre session avec Mojjo (un article leur sera bientôt dédié).
  • Système de fidélisation (réduction au bout de la 3ème et 10ème réservation)

Les moins :

  • Le prix n’est pas dégressif si on prend deux heures au lieu d’une. (mais l’idée devrait voir le jour dans quelques semaines!)
  • Les meilleurs créneaux sont souvent indisponibles à cause des cours donnés dans les clubs, mais d’un côté c’est normal, on ne peut pas en vouloir aux Déchainés pour ça.

 

C’est un peu trop beau pour être vrai…?

D’accord mais les adhérents qui payent pour avoir accès aux terrains ne vont pas être très contents, non? “Cela fait partie des craintes des clubs”, répond Nicolas, le fondateur et CEO des Déchainés. « Mais nous négocions les créneaux avec eux pour justement boucher les trous de leur calendrier! Leurs terrains ne sont jamais occupés 100% du temps. C’est donc une manière pour eux de faire rentrer un peu d’argent, et peut-être même de recruter de futurs adhérents! »

Quant à l’accès aux terrains,  si les courts et le club house sont fermés à l’heure où je veux jouer, comment je fais? “Il y a 3 moyens d’y accéder : tu peux montrer ton mail de confirmation à l’agent d’accueil, utiliser un code que tu as reçu lors de ta réservation ou bien tu récupères un badge dans une consigne.” Ok bien pensé. Je préfère l’idée du code mais pour le club ça suppose de devoir le changer assez souvent.

L’ASPTT Grand Paris, nouveau club partenaire des Déchainés

C’est chouette, je suis étonnée que personne ne l’ait fait avant mais je suis contente que ça existe enfin. Pour les intéressés qui se demandent depuis combien de temps ça existe (et depuis combien de temps vous avez raté ça), sachez que le site existe réellement depuis Avril 2017 (mais que ça fait 5 ans que le fondateur trouve ça scandaleux de ne pas pouvoir jouer au tennis).

D’ailleurs c’est comme ça que l’idée lui est venue : “J’ai été adhérent pendant longtemps, classé 15, je jouais beaucoup mais j’ai arrêté à cause des études. Quand tu arrives dans une nouvelle ville, tu ne sais pas où aller, quel est le meilleur club, le moins cher, si tu vas pouvoir jouer en tant qu’externe, etc. C’était compliqué de jouer! J’aurais trop aimé pouvoir réserver un terrain à la dernière minute et aller jouer”.

Malheureusement, certains clubs ont d’autres priorités

Le problème, explique Nicolas, c’est que “les gros clubs veulent protéger leur image de marque et n’ont pas envie que les non-membres soient là”. Un vrai gâchis de voir des installations de qualité inoccupées alors que des amateurs de tennis aimeraient pouvoir fouler ces terrains… Et un vrai manque à gagner pour ces clubs…

Pourtant, ça n’enlève rien aux ambitions des Déchainés! A moyen terme, ils auront des clubs partenaires dans toute la France et à long terme ils aimeraient offrir de nouveaux services aux clubs. Par exemple, gérer leurs réseaux sociaux souvent inactifs, améliorer leur site web, aider à la gestion de l’école de tennis etc. « Dans les clubs, c’est difficile de trouver des personnes pour faire tout ça parce que l’équipe est bénévole, n’a pas le temps, l’envie ou les compétences. »

Keep going

En tout cas, bravo à Nicolas et son équipe qui méritent bien leur place dans la catégorie “INNO” pour leur initiative qui facilite grandement la pratique du tennis ! D’ailleurs ça pourrait être une des solutions pour sauver les clubs de tennis. J’espère que tout ça vous a donné envie de taper la balle! Si c’est le cas, vous pouvez réserver votre terrain sur https://www.lesdechaines.fr/

Et vous, que pensez-vous des Déchainés? Est-ce que vous l’utilisez déjà? Est-ce que vous avez des questions ou remarques?

En attendant, jouez au tennis, faites-vous plaisir et à la semaine prochaine!

Catégories : Inno

1 commentaire

Les petits et moyens clubs de tennis sont-ils voués à disparaître? - Eyes on the ball · 4 mars 2019 à 9:37

[…] LIRE AUSSI : Plus besoin d’être licencié pour jouer au tennis […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.