Temps de lecture : 7 minutes

Aujourd’hui ça va parler d’apprentissage du tennis pour les tout-petits, de comment informer les parents sur les nouvelles méthodes d’enseignement, surtout celle que développe Martin à travers sa méthodologie MiniPlayers. En faisant cette interview, j’ai senti beaucoup d’humilité et de passion dans ses propos. Je vous laisse découvrir la suite 🙂

Hola Martin, peux-tu te présenter?

Je suis Martin Rocca, entraineur depuis 30 ans : 10 ans en Argentine, 5 ans à New York, 16 ans en Espagne (notamment à l’Académie Sanchez-Casal de Barcelone). Fondateur de Mini Players et co-fondateur de TennisAid.

LIRE AUSSI : Ne jetez plus vos anciens équipements de tennis ! TennisAid les redistribue à ceux qui en ont besoin!

Comment t’est venue l’idée de créer Mini Players?

J’ai une manière particulière de créer mes cours, avec ma propre philosophie et j’ai voulu la partager. Cela fait longtemps que je travaille de cette manière.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

Quelle est ta philosophie et pourquoi est-elle différente de celle qu’on retrouve dans d’autres clubs?

Parce que généralement la première chose qui est enseignée aux tous petits c’est la technique. Savoir taper un coup droit, un revers. Du coup qu’est-ce qu’il se passe? Le cours devient monotone, trop statique. C’est très ennuyeux pour les enfants d’essayer de reproduire des gestes, alors qu’en réalité ils veulent jouer.

Donc mon idée c’est que les enfants au début bougent, qu’ils apprennent à dominer leur corps, à dominer la balle et après qu’ils utilisent leur corps avec avec beaucoup de créativité. Je veux qu’ils développent leurs aptitudes. Donc c’est souvent sans raquette au début. Et je leur dis que c’est eux qui vont travailler pendant le cours, pas moi.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

Est-ce que tu as un exemple d’exercice où ils peuvent justement développer leur créativité? Parce que j’ai vu dans tes vidéos que c’est quand même toi qui impose les règles non?

Oui bien sûr. Moi je leur donne la consigne : “on doit faire ceci ou cela”. Mais en réalité je ne leur dis pas comment. Je leur montre l’idée, leur dit qu’il faut que la balle aille de ce côté ou de l’autre par exemple. Et après, je les laisse faire. Quand ils tapent la balle avec la raquette, je leur dis que la balle doit arriver sur moi ou qu’elle d’aller dans telle direction. Pour qu’ils sachent à chaque fois que la balle doit avoir une destination. Je les laisse construire et créer. Et si je vois qu’ils ont des difficultés, là je les aide. Je les laisse jouer en fait. Et surtout j’évite tout langage technique. Ils m’écoutent juste parler normalement.

A partir de quel âge à peu près commences-tu à leur parler de technique?

Les enfants des mes groupes ont au minimum 3 ans et je commence à leur parler de technique seulement à partir de 6 ans (souvent ce sont des enfants qui sont avec moi depuis le début). Ensuite vers 8/9 ans, là je passe à une phase très technique parce qu’ils ont été bien préparer pour cela. Déplacements, frappes, poignet ferme, etc. J’accentue beaucoup là-dessus.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

Quand tu as commencé à être enseignant, j’imagine que tu as dû suivre la méthode d’apprentissage “classique” non?

Oui, on m’a enseigné une méthodologie que je suivais. Ils te préparent pour enseigner à des enfants qui ont 5/6 ans.

Quels résultats observes-tu sur les enfants à qui tu appliques cette méthode? Ils sont plus heureux? Ils jouent mieux par la suite? Ils s’amusent plus?

Moi j’évite à tout prix que les enfants fassent la queue pour jouer. Je ne veux pas qu’ils restent statiques. Il faut qu’ils soient tout le temps en mouvement, qu’ils courent, qu’ils sautent, qu’ils attrapent une balle, qu’ils freinent, qu’ils lancent la balle. C’est une manière très amusante d’apprendre pour les enfants, au lieu de les faire attendre en file indienne. C’est très divertissant pour eux et il faut savoir que chaque exercice a un sens pour leur jeu dans le futur.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

Tu es convaincu que grâce à cette méthode ils joueront mieux dans les années à venir?

Oui, moi j’ai vu des résultats positifs et c’est pour ça que je continue dans cette direction depuis plusieurs années. Evidemment, je crois en ce que je fais. J’admets aussi que ce n’est pas l’unique manière d’enseigner. Moi, la manière dont j’aime enseigner est celle-là. Je vois de bons résultats sur les enfants, je vois qu’ils apprennent, qu’ils jouent bien.

Est-ce que dans les autres clubs ou académies de tennis tu retrouves ta méthode d’enseignement ou te te sens un peu seul dans cette philosophie?

C’est très dur de trouver des gens qui arrivent à se détacher du modèle traditionnel. Mais par chance on observe de plus en plus d’enseignants qui mettent l’accent sur le développement des aptitudes au lieu de la technique (notamment ceux que je rencontre depuis que j’ai lancé Mini Players : l’école de tennis que j’accompagne régulièrement en Grèce par exemple, mais aussi les écoles de tennis à Valence ou encore à Barcelone). Ils m’ont vu travailler et m’ont demandé des conseils. Ils suivent mon travail depuis deux ans et je dois avouer que j’aime beaucoup apporter mon aide et voir les résultats sur leurs élèves.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

As-tu eu des retours des parents?

Au début ils ont du mal à accepter le fait qu’on n’apprend pas à un enfant de 3 ans à faire un coup droit ou un revers. J’ai fait face à des parents qui se plaignaient, me demandant quand est-ce que leurs enfants allaient commencer à jouer au tennis… Mais comme les enfants s’amusent, apprennent, jouent, s’améliorent, les parents finissent par le voir et accepter. C’est important de les informer aussi.

Et comment informer les parents?

Je fais des réunions avec les parents pour les informer. Je leur explique que moi je travaille de cette manière, que je cherche à faire ceci ou cela, à développer les aptitudes des enfants, pour qu’ils dominent leur corps, la raquette, la balle… C’est une question d’information. Ensuite, quand ils te voient travailler et qu’ils voient que tu es hyper impliqué dans le développement de leurs enfants, que tu t’entends bien avec les élèves, etc alors les parents te font confiance. Mais il faut les informer.

Le fait que les enfants s’amusent, qu’ils en parlent sûrement à leurs amis, etc est-ce que ça participe à une augmentation des inscriptions aux écoles de tennis?

J’ai de la chance de voir que les enfants s’amusent beaucoup pendant mes cours donc les groupes se sont bien consolidés et la relation avec les enfants est super. Par exemple, quand j’ai enseigné en club pendant 5 ans à Tarragona, j’ai vu grandir les petits, leurs progrès, etc. Je pense effectivement que grâce au bouche à oreille, comme ils en parlent à leurs amis et que je publie sur les réseaux sociaux, c’est allé dans le bon sens. Et c’est très gratifiant 🙂

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

Tu penses que les meilleurs joueurs du monde comme les Nadal, Federer, Djoko et compagnie ils ont commencé à apprendre le tennis comme tu l’enseignes? Et que c’est pour ça (entre autre) qu’ils sont si bons? Ca se joue dès la petite enfance pour toi?

Sincèrement je ne pense pas. Rafa je ne pense pas. En Espagne ce n’est pas commun comme méthode. On apprend le coup droit, le revers, à frapper et après il apprendra le reste. J’ai vu des vidéos de Djokovic et Federer en train de jouer étant petits, faisant des exercices de coordination, mais je ne saurais pas te répondre. Ce que je peux te dire c’est que dans certaines parties du monde, surtout en France, ils travaillent énormément la coordination, les aptitudes physiques des enfants, le travail moteur. Ailleurs je ne sais pas.

Est-ce que tu penses que ton enseignement permet de créer des nouveaux champions?

Je n’aime pas parler de champions. Moi j’aime former des joueurs complets. C’est-à-dire, commencer avec un jeune de 3 ans pour qu’à 10 ans il soit capable de bien frapper la balle, de bien se déplacer et de bien se comporter. C’est très important. Après la suite de son jeu va dépendre de son habileté, de sa mentalité, de son environnement. Tu sais ce que c’est, il y beaucoup de variables avant qu’un joueur devienne champion. Moi ce qui m’intéresse c’est de former des joueurs avec une bonne technique et qu’ils soient complets au niveau de la coordination, de la technique et du comportement.

Donc tu les éduques aussi en même temps?

Oui j’insiste beaucoup là-dessus. Travailler en équipe, respecter ses camarades, ses adversaires, son entraineur, tout le monde.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis


Quels sont tes objectifs à moyen terme et long terme pour Mini Players?

Mon objectif c’est d’essayer de promouvoir le sport un peu partout dans le monde. Aider ceux qui veulent promouvoir le tennis mais qui n’ont pas les moyens de le faire.

Avec Mini Players, j’aimerais pousser les enseignants à travailler de cette manière là. Qu’on travaille plus l’habileté des enfants et qu’on se focalise moins sur la répétition mécanique d’exercices qui sont très ennuyeux pour les enfants.

tennis tenis mini players miniplayers enseignement école enfants balle raquette aptitudes apprentissage martin rocca minitennis

Tu veux ajouter quelque chose?

Je suis content de promouvoir le sport, enseigner de cette manière. Et surtout, cela me permet d’apprendre en permanence. Le fait de voir comment les autres travaillent, ceux qui mettent l’accent sur la coordination, les déplacements, la prise de décision, etc. Il y a beaucoup de gens qui travaillent là-dessus et cela m’intéresse de voir la manière dont ils l’enseignent pour pouvoir l’intégrer dans mes cours.

Merci pour ton partage d’expérience Martin. Vous pouvez suivre l’aventure Mini Players sur Facebook, Instagram et Twitter où vous trouverez de très belles photos et vidéos (Martin a aussi le touch pour ça ;))


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.